vendredi 26 novembre 2010

Elaborer l'identité dynamique de l'entreprise pour exprimer son projet de transformation


Transformer une entreprise, c’est avant tout exprimer un projet. 
Pour le dirigeant il s’agit d’exprimer une vision du monde, des marchés et du rôle que l’entreprise entend y jouer, c’est affirmer une conviction, c’est fixer un cap. 
Parce qu’aujourd'hui la vision donne  le sens de la transformation, elle fait de celle-ci un acte de création, de recréation. En exprimant sa vision, le dirigeant invite ainsi ses collaborateurs à partager une ambition. A recréer une communauté de sens. A se forger une identité nouvelle. Une identité qui préfigure l’avenir, qui rend cet avenir crédible et qui lui donne son souffle.

Nous disons que cette identité doit être dynamique.

L’identité dynamique rend l’entreprise incomparable aux yeux de ses publics. Elle cristallise leur perception respective du projet ; projet souhaité, possible et plausible. Elle revisite ses organisations, ses systèmes et ses processus; ce que l’entreprise crée et comment elle le crée. Elle fédère ses collaborateurs. Elle redonne confiance. Elle impulse et soutient la croissance. 
Elaborer, puis exprimer son identité dynamique est pour l’entreprise le premier pas de la transformation. Pour ses collaborateurs, c’est l’acte fondateur. Celui qui lance le mouvement. 
Pour le dirigeant, c’est un acte majeur de management. Pour lui, conduire la transformation signifie incarner cette vision forte et crédible de l’entreprise et la partager avec l’ensemble de ses interlocuteurs. 
Aujourd’hui, la résonnance du projet de transformation déborde largement le périmètre étroit de l’entreprise. Il interpelle l’ensemble de ses parties prenantes, l’ensemble de ses « ayants droit ».
Proposer à tous un projet aspirationnel pour créer les conditions de la confiance et de la croissance est donc un enjeu central pour l’entreprise.
Clarifier et exprimer ce projet est un des grands défis du dirigeant.


lundi 1 novembre 2010

Communiquer pour transformer



Penser l’avenir de l’entreprise dans un monde en mutation, c’est la transformer. C’est la voir autrement. C’est la remettre en mouvement. Aujourd’hui, les entreprises ne vivent que par le mouvement.
Leur existence est ainsi marquée par une succession de cycles de transformation, conséquences d’une ou plusieurs mutations. L’arrivée d’une nouvelle équipe de gouvernance, le lancement d’un nouveau plan stratégique, l’apparition de nouvelles conditions de marché, les changements de périmètre (acquisition, fusion, réorganisation, croissance, etc) sont les plus fréquents.
Nous appelons ces cycles de transformation, les cycles corporate. Piloter l’entreprise tout au long du cycle corporate qu’elle traverse, est aujourd’hui l’enjeu de management prioritaire des dirigeants : comment impulser la dynamique du changement ? Quel sens donner aux efforts demandés ? Comment associer les diverses parties prenantes de l’entreprise à la transformation de celle-ci ?

Nous disons que cet enjeux de management,
est aussi et peut être surtout, un enjeu de communication.


Un enjeu de communication car il pose les questions de la vision, de l’engagement et de la création d’une communauté de pensée entre le corps de l’entreprise et ses multiples externalités. En enjeu qui repose sur la volonté d’inclure, de co-élaborer, de s’ouvrir. Un enjeu qui fait appel aux nouveaux leviers et dispositifs de communication numérique, collaboratif, 2.0.
Relever ces enjeux est le métier des Ateliers Corporate. Chaque jour nous accompagnons les entreprises dans le management de leurs enjeux de transformation : nous les aidons à révéler leur nouvelle identité, à mettre en cohérence leur identité et leur stratégie marketing, à engager leur management, mobiliser leurs collaborateurs, à attirer les talents nouveaux, à développer les relations avec l’ensemble des parties prenantes.
L’approfondissement de ces enjeux et le partage des expériences sont, et seront dans les prochaines semaines, l’objet de cette lettre d’information.
Nous espérons que sa lecture vous intéresser