mardi 24 mars 2015

GEN Z

Quelle vision les jeunes gens nés après 1995, qui s’apprêtent à rentrer en masse dans la vie active, ont-ils du monde du travail ? Comment se projettent-ils dans une carrière professionnelle ? Leurs aspirations, leurs attentes, leurs ambitions sont-elles les mêmes que celles de la désormais célèbre génération Y ?  Et surtout, l’entreprise telle que nous la connaissons, est-elle configurée pour les attirer et les accueillir ?

Pour apporter une première réponse à ces questions, il faut lire les conclusions de l’étude réalisée par The Boson Project pour BNP Paribas sur la génération Z.

En recueillant et en analysant les témoignages de plus de 3 200 jeunes de 15 à 20 ans, les auteurs brossent avec précision le portrait de toute une génération désormais aux portes des entreprises.  
Ils décrivent sa totale immersion dans le mode digital, son hyper connexion aux réseaux sociaux, sa capacité à apprendre, créer, échanger, comme jamais on ne l’a fait jusqu’ici. Sa propension naturelle à faire voler en éclat les codes et les modèles traditionnels.  

Ils suggèrent ainsi en creux l’immensité des défis que l’entreprise devra relever pour créer les conditions qui leur permettront d’exprimer tout leur talent, de révéler tout leur potentiel. Organisationnels, managériaux mais avant tout culturels, ces défis constitueront demain l’agenda de ses dirigeants.

Ils doivent dès aujourd’hui mettre l’entreprise en mouvement pour, en aucun cas, prendre le risque de passer à coté de la GEN Z.


mardi 10 mars 2015

Connected performances

Désormais la performance se doit d’être durable et responsable.

Pour y parvenir, l’entreprise intègre les différentes natures de performances quelles soient opérationnelles, sociales ou environnementales. Elle les connecte à celles de ses clients. Elle nourrit ainsi de ses technologies et de ses solutions, leur propre réussite. 

Parler RSE, c’est donc pour elle, s’immerger dans le monde de ses clients. Faire de leurs enjeux, ses propres enjeux. Ouvrir son expertise et sa capacité à innover à la co-construction du monde en devenir.


mardi 3 mars 2015

Weiji

Weiji, on le sait, signifie à la fois danger et opportunité en chinois
Etre et rester compétitif dans un monde d’interférences et de changements, c’est pouvoir aborder les risques et les opportunités des mutations
en cours.
C’est considérer la crise dans sa « normalité », objet à la fois naturellement transitoire et récurrent de la société post-moderne. 
C’est lifter son mental pour réinventer un nouveau modèle  
C’est tenter le difficile pari qui consiste à sortir de la crise plus fort que l’on n’y est entré